Transitor

Bon, par contre je connais que pour PNP et NPN :calim:

Le principe c'est que tu as une couche prise en sandwich entre deux autres

Pour le NPN, tu as une couche + (enrichie en charges +) en sandwich entre deux couches -

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/46/NPN_BJT_Basic_Operation_%28Active%29_fr.svg/450px-NPN_BJT_Basic_Operation_%28Active%29_fr.svg.png

Je pense que ce schéma l'explique assez bien ^^

Bon, déjà tu fais abstraction du courant électrique, parce qu'il est pas dans le bon sens

En fait faut repartir à un transistor tout seul, hors du circuit :calim:

Toujours le NPN

Donc t'as une couche déficitaire en électron en sandwich entre 2 couches en excès

Et ce qui se passe, c'est que les électrons vont boucher les trous

La base, la zone centrale déficitaire en électrons

Les couches N ont trop d'électrons de base, la couche P en manque

Donc les électrons des deux couches N ont tendance à venir combler les trous de la couche P

Mais c'est limité au niveau de la jonction N/P, ils ne remplissent pas tous les trous

Et du coup, tu te retrouves au niveau des zones de jonction avec une petite inversion de polarité

Parce qu'au voisinage de la jonction, les zones N deviennent appauvries en électrons et aquièrent une charge relative +, et la P enrichie donc -

Ça donne ça en gros :

N -------
+
-
P +++++
-
+
N --------

Au niveau de la jonction, tu as juste des électrons qui ont bougé, donc ça fait une inversion locale des charges

Ils le font, mais il y en a quand même au final moins que de la jonction côté P

D'où la différence de potentiel

C'est chimique, en fait

Tu connais le phosphore ?

Non mais on enrichit les couches

Dans les N on fout un truc en excès d'électrons

Exemple : Phosphore

Ça veut dire qu'il va donner facilement son électron, mais qu'après il sera chargé +

Alors qu'au milieu (P) il y a du Bore, qui est déficitaire en électron (aka qui va facilement les attirer à lui et devenir chargé -)

Du coup, le P donne ses électrons au B

Il sert de support

Et de milieu de transport pour les électrons

Parce que le P et le B préfèrent être ionisés

Ils sont plus stables comme ça

(En fait non, ce sont les électrons qui fuient le P parce qu'il y a trop de charges -)

(Et du coup ils vont là où il n'y en a pas)

(Mais mon image était plus cool)

Et du coup ça t'explique pourquoi tu te retrouves avec des charges au niveau de la jonction

Quand tu appliques un courant entre les deux couches N, disons dans le sens où tu injectes des électrons dans la première couche N

Les électrons en excès vont venir combler les trous de la zone N au voisinage de la jonction, et charger la zone P au voisinage de la jonction de charges -

Mais ils ne pourront pas aller plus loin, car ils sont repoussés par les charges - au niveau de l'autre jonction P/N !

Du coup ils restent bloqués là

(Au passage, si on applique une tension suffisamment forte pour que les électrons passent quand même de l'autre côté, on tue le transistor)

Et le courant ne circule pas

Maintenant, on va connecter à la couche P un truc un peu déficitaire en électron

Ce truc va absorber un peu les électrons au niveau de la couche P, et donc faire disparaître les - du côté de la deuxième jonction N

Et donc plus rien ne s'opposera au passage des électrons de la première couche N vers la deuxième

Et le courant circule

  • Guillaume Charifi, le 27 novembre 2016 sur le salon BMC de Discord